Quel est le bon dosage pour l’huile de CBD ?

Le CBD peut être utilisé pour de nombreuses affections et de nombreuses façons de l’administrer. Avec des méthodes d’utilisation aussi variées, de nombreuses personnes ne sont pas sûres de la quantité qu’elles doivent utiliser. La réponse, en bref, est qu’il n’y a pas de réponse courte. Tout dépend du résultat escompté, de votre tolérance et de votre méthode. Mais rassurez-vous, il existe des moyens de s’en sortir.

Lorsque vous vous préparez à prendre du CBD, il y a une chose importante à retenir : vous ne ferez pas d’overdose. En fait, il n’y a absolument aucune overdose mortelle liée à une consommation excessive de cannabis. Bien qu’une trop grande quantité de THC puisse entraîner des effets secondaires désagréables, même la partie psychoactive de la plante est incroyablement peu susceptible de causer des dommages corporels par elle-même. Et comme la plupart des produits à base de CBD ne contiennent pas de THC, vous ne courez pas de grands risques, même pour ceux-là.

Tests pour le bon dosage

Compte tenu de la sécurité du cannabis, le dosage du CBD permet des essais et des erreurs. Il existe quelques directives et conseils qui peuvent s’avérer utiles au début. Dans l’ensemble, il s’agit de tester et de voir ce qui fonctionne. Tous les humains possèdent un système endocannabinoïde (SCE) qui réagit aux cannabinoïdes. Ces récepteurs sont présents dans tout le corps et envoient des messages au cerveau. Comme ces messages sont souvent apaisants, le CBD peut être utilisé pour la gestion de la douleur. La bonne dose de CBD a des propriétés thérapeutiques impressionnantes, allant de l’aide à la dépression à la polyarthrite rhumatoïde.

Le CBD agit contre de nombreuses afflictions mais n’agit pas selon le seuil normal auquel d’autres médicaments pourraient le faire. Il n’est pas limité par les mensurations du corps. Des essais cliniques ont montré que certains enfants, en particulier ceux qui souffrent de crises intenses, peuvent bien réagir à une dose aussi faible que 10 mg de CBD. Cette faible dose peut être tout aussi bénéfique pour certains adultes.

Tout supplément peut avoir des effets secondaires lorsque le dosage n’est pas correct. Pour les nouveaux venus, il est recommandé de commencer doucement et d’aller lentement. Cette expérimentation vous permettra de tester votre réaction au produit et de l’ajuster si nécessaire. Si une dose trop faible peut ne pas fournir la force des résultats ou le soulagement que vous attendez, une dose trop forte peut provoquer d’autres effets secondaires indésirables. Grâce aux diverses méthodes d’utilisation du CBD, il est possible d’essayer de nombreuses façons pour voir ce qui fonctionne le mieux. Le vapotage et l’absorption sublinguale par le biais de teintures sont quelques-unes des méthodes les plus utilisées pour consommer du CBD. Les doses varieront avec chaque méthode, car leur puissance diffère une fois qu’il entre dans le corps.

Dosage d’huile de CBD pour le vapotage

Le vapotage est le choix préféré de nombreuses personnes pour plusieurs raisons. Certaines personnes – en particulier celles qui essaient de réduire leur consommation de tabac – apprécient l’acte de vapoter car il imite celui de fumer. Le vapotage n’a pas non plus l’odeur de la marijuana, ce qui permet de le faire discrètement sans trop attirer l’attention.

D’un point de vue plus clinique, le vapotage est le moyen le plus rapide d’administrer du CBD au corps. L’effet se manifeste immédiatement lorsque le produit est absorbé par les poumons et dure quelques heures. Cependant, il est important de noter que la communauté médicale s’inquiète de la sécurité du vapotage. Pour ceux qui utilisent le CBD pour traiter l’anxiété, le vapotage est parfois considéré comme le meilleur choix. Lorsqu’une crise se prépare ou qu’ils se sentent accablés, il est parfois trop tard pour attendre qu’un produit comestible atteigne la circulation sanguine. La vaporisation du CBD permet une action plus rapide.

De nombreuses cartouches de vape indiquent la quantité totale de CBD qu’elles contiennent, mais la quantité obtenue à chaque tirage est difficile à quantifier. La puissance peut varier de 2 à 56 % en fonction d’un certain nombre de facteurs tels que la longueur de l’aspiration, la durée de la prise, le nombre d’aspirations, etc.

Puisque ces chiffres sont si vagues, la règle pour le dosage reste la même : commencez avec un peu et voyez jusqu’où cela vous mène avant d’en essayer plus. Pour une vape, il se peut qu’un ou deux tirages suffisent à procurer le soulagement idéal.

Dosage de l’huile de CBD pour une absorption sublinguale

L’absorption sublinguale implique que les teintures ou les huiles soient administrées directement sous la langue. Les muqueuses de cette zone charnue sont idéales pour absorber les substances chimiques actives dans la circulation sanguine rapidement et sans l’interférence d’autres organes qui les décomposent.

Grâce au compte-gouttes, l’absorption sublinguale est l’un des moyens les plus faciles de contrôler le dosage que vous prenez. Comme cette méthode permet une biodisponibilité accrue et une évaluation facile de la quantité administrée, il est bon de commencer par une dose faible. Par exemple, dans le traitement des crises sévères, 3 à 4 milligrammes d’huile par livre de poids corporel suffisent à produire des résultats efficaces.

En fin de compte, la bonne quantité de CBD pourrait n’être que de 5 mg, soit l’équivalent de quelques gouttes. Dans d’autres cas, des doses de 100 à 800 mg par jour sont efficaces. Ce qui est bien avec cette méthode, c’est que vous pouvez prendre de petites doses tout au long de la journée jusqu’à ce que les effets se produisent.

Dosage de l’huile de CBD pour les applications topiques

L’application dermique peut sembler contre-intuitive, mais elle a été une aubaine pour beaucoup. Ceux qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde peuvent bénéficier des propriétés anti-inflammatoires du CBD en l’appliquant directement sur la peau.

Cette application peut apporter un soulagement en moins de 10 minutes et durer des heures. Comme elle ne passe pas par l’environnement difficile du foie et de la circulation sanguine, c’est l’un des moyens les plus efficaces de délivrer une dose puissante de CBD pour les douleurs articulaires et musculaires. Dans le cas des baumes, pommades et onguents, la dose de CBD peut être difficile à quantifier. Les récipients sont souvent étiquetés avec la concentration de CBD en milligrammes, et vous devrez utiliser votre meilleur jugement pour savoir quelle quantité sera administrée dans une cuillère. Puisqu’il y a des récepteurs SCE dans la peau et que l’application topique du CBD a prouvé son efficacité, un peu ira loin.

Trouver le bon dosage d’huile de CBD est un processus personnalisé. Bien que la quantité nécessaire au soulagement varie, elle est généralement bien tolérée à des doses allant jusqu’à 1500mg. En règle générale, c’est autour de 200 mg que des changements de comportement peuvent se produire, mais cela ne veut pas dire que cette dose n’est pas appropriée pour certaines conditions. Tout dépend de la tolérance et de la réponse de l’individu.

Bien qu’il puisse être tentant de se lancer à fond, il est important de prendre son temps pour introduire le CBD dans votre routine de supplémentation. Des quantités modérées peuvent avoir un impact thérapeutique plus important que des doses importantes. Trouver votre point idéal demande de la patience. Une fois que vous y êtes, vous pouvez profiter pleinement des avantages du CBD au quotidien.

Les fleurs de chanvre, un excellent remède naturel contre les douleurs
Pourquoi le CBD procure une sensation de bien-être ?